LOI DE LA PRAIRIE (LA) (1956)

rueducine.com-la-loi-de-la-prairie-1956FILM DE : Robert Wise
TITRE ORIGINAL : Tribute to a bad man
PAYS :
USA
GENRE : Western
AVEC : James Cagney, Don Dubbins, Irene Papas, Stephen McNally, Vic Morrow, James Griffith, Onslow Stevens, Lee Van Cleef…
MUSIQUE : Miklòs Ròzsa

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : 1875, quelque part dans une vallée de l’ouest américain, un éleveur de chevaux Jeremy Rodock, possède toute les terres de la vallée et son élevage attise les envies. ce jour-là il est blessé et attaqué par des voleurs de chevaux, l’intervention d’un jeune homme nommé Steve Miller, qui arrive de Pennsylvanie le tire du guêpier. Reconnaissant Jeremy Rodock l’embauche dans son ranch. Jeremy Rodock a cependant l’intention de poursuivre ses assaillants afin de les pendre. Il se doit d’être le bras armé d’une justice inexistante dans la contrée. Mais la femme avec laquelle vit Jeremy Rodock, Jocasta dite « Jo » n’apprécie pas la dure vie des cowboys et la violence de cet ouest impitoyable, de plus elle est harcelée par le second de Rodock…

CRITIQUE : Le film doit c’est évident beaucoup de la performance de James Cagney. Cet acteur est impressionnant dans les accès (les excès) de violence qui assaillent le personnage. Dans son rôle de potentat à la justice expéditive, et enfermé dans une sorte de paranoïa, il crève l’écran. Dommage que le film de Robert Wise soit un peu plat. Dommage aussi que le rôle d’Irene Papas (sublime de beauté) ne soit pas plus étoffé. Il eut peut-être été aussi bon qu’il y ait une véritable explication entre le jeune Steve et Jeremy Rodock plutôt que ce final mi chèvre-mi chou. Petit western qui a donc deux centres d’intérêt : James Cagney pour son jeu et Irene Papas pour son exotisme inattendu.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : La marche forcée des voleurs de chevaux, sans leur botte jusqu’à la ville où ils seront emprisonnés.

NOTE : 12/20

L’ANECDOTE : Robert Wise (1914-2005) est un réalisateur au goûts éclectiques, qui a tourné plusieurs genre de films. Le western donc, la comédie musicale « West side story », le film de science fiction « Star trek », le péplum « Helène de Troie », la comédie sentimentale « Deux sur la balançoire », le film de guerre « La canonnière du Yang Tse », et le film catastrophe avec « l’odyssée du Hidenburg ».

FILMS DE Robert Wise DEJA COMMENTES :