MA VIE N’EST PAS UNE COMÉDIE ROMANTIQUE (2007)

rueducine.com-ma-vie-n-est-pas-une-comedie-romantique-2007FILM DE : Marc Gibaja
PAYS : FRANCE
GENRE : Comédie
AVEC :Gilles Lellouche, Marie Gillain, Laurent Ournac, Stéphanie Sokolinski, Philippe Lefebvre, Frédérique Bel, Vincent Bowen…
SCÉNARIO : Marc Gibaja, Laurent Sarfati
MUSIQUE : Vincent Courtois

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Paris années 2000, Thomas, la trentaine, testeur de jeux videos pour un magazine, se fait régulièrement larguer par ses petites amies. Et se voit contraint une fois encore d’aller se réfugier chez ses parents. En faisant ses courses tout en déprimant, il tombe sur Florence, une belle femme institutrice, avec laquelle il a été à la même école primaire petit et dont il était fou amoureux. Celle-ci prend pitié de lui et contre l’avis de sa fille adolescente l’invite à manger un soir prochain…rueducine.com-ma-vie-n-est-pas-une-comedie-romantique-photo (2)

CRITIQUE : Je n’ai pas vraiment compris si ce film était un pastiche de comédies romantiques « à l’américaine », ou une véritable comédie romantique.
Il semblerait selon les auteurs que ce serait un mix de comédie romantique juive pour le couple Gillain/Lellouche et de comédie romantique catholique pour le couple Skolinski/Ournac. Mais au final peu importe que ce soit l’un ou l’autre, le film est plutôt raté.
Je pense que les deux auteurs n’ont pas voulu jouer la carte de la comédie romantique à fond, et se sont fourvoyés dans les références, les à-peu-près, et les valse-hésitations.
Les scènes mettant en présence Gilles Lellouche et Marie Gillain sont elles plutôt réussies, et donc la comédie romantique fonctionne, mais toutes les scènes annexes, dans les locaux du journal, entre Gilles Lellouche et Laurent Ournac ou entre Marie Gillain et Philippe Lefebvre sont, elles, catastrophiques.
Et je ne parle pas du naufrage complet qu’est le mariage de « geeks » entre Laurent Ournac et Stéphanie Sokolinski. C’est atroce,  insupportable, et absolument pathétique.
Le spectateur a été peiné pour les acteurs de se retrouver dans des scènes aussi absconses et malvenues.
Heureusement que Marie Gillain est une femme superbe et de grand talent qui arrive à sublimer certaines de ses scènes, et que Gilles Lellouche parvient lui aussi à tirer quelques marrons du feu. Le couple fonctionne et c’est tant mieux.
Les différents clins d’œil aux standards des comédies romantiques « Manhattan » (1979) de Woody Allen, « Quand Harry rencontre Sally » (« When harry met Sally…« ) (1989) de Rob Reiner et autres ne font qu’appesantir le propos.
La musique de Vincent Courtois ne vole pas bien haut et les chansons additionnelles sont franchement tartes. rueducine.com-ma-vie-n-est-pas-une-comedie-romantique-photo (3)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Après avoir couché pour la première fois avec Florence, ils se donnent rendez-vous au resto pour mettre les choses au point. Thomas a mis son beau costume persuadé qu’il allait se faire jeter une fois de plus. Au lieu de cela elle lui propose un contrat relationnel… Enfin de l’originalité.rueducine.com-ma-vie-n-est-pas-une-comedie-romantique-photo

NOTE : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le temps du tournage et un peu après les deux têtes d’affiche ont vécu une idylle. Quand la fiction crée la réalité…rueducine.com-ma-vie-n-est-pas-une-comedie-romantique-photo (4)

FILMS DE Marc Gibaja DÉJÀ COMMENTÉS :