OPERATION CREPUSCULE (1989)

rueducine.com-operation-crepuscule-1989FILM DE : Andrew Davis
TITRE ORIGINAL : The package
PAYS : USA
GENRE : Espionnage, Thriller
AVEC : Gene Hackman, Joanna Cassidy, Tommy Lee Jones, John Heard, Dennis Franz, Pam Grier, Kevin Crowley, Ron Dean…
SCENARIO : John Bishop
MUSIQUE : James Newton Howard

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Alors que la guerre froide « se réchauffe » de longs pourparlers de paix entre les américains et les russes ont lieu à Berlin Est. Mais un général américain est victime d’un attentat après qu’il ait fait connaître ses désaccords avec d’autres haut gradés américains. Le sergent  Gallagher qui n’a pu empêcher l’attentat se voit confier une mission : Ramener un soldat prisonnier aux Etats-Unis pour qu’il soit jugé. Mais à l’aéroport aux Etats-Unis le soldat profite d’un traquenard tendu au sergent Gallagher pour s’échapper. Gallagher commence à le rechercher…

CRITIQUE : Réalisateur qui a lancé la carrière du redresseur de torts Steven Seagal « Nico » (1988), Andrew Davis est un spécialiste du film d’action. Ce film ne déroge pas à la règle. Le scénario est tarabiscoté et au final difficilement crédible, vétérans de l’opération Sundown (récupération des otages en Iran), conférences Est-Ouest et traité de dénucléarisation, extrème droite, trahisons… Le scénariste John Bishop parvient relie tout cela mais ce n’est pas ce que l’on retient du film.
Ce que l’on retient c’est une chasse à l’homme croisée. Chaque camp tachant d’arrêter l’autre.
La réalisation d’Andrew Davis est elle sacrément efficace.
De plus il a un casting premier choix avec un Gene Hackman toujours magnifique et un Tommy Lee Jones parfait. On peut regretter que dans le film ils ne se confrontent pas plus souvent. Car les scènes avec ces deux acteurs sont vraiment très bonnes.
Joanna Cassidy joue dans le charme musclé.
Et le film d’action l’emporte sur le film d’espionnage.
Cependant la musique de James Newton Howard est un peu trop omniprésente et casse un peu les oreilles.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : L’ultime scène concernant les deux traîtres: le soviétique et l’américain. C’est du brutal!

NOTE : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : 4 ans plus tard avec « Le fugitif » (« The fugitive« ) avec Harrison Ford et Tommy Lee Jones, (encore une chasse à l’homme, et encore à Chicago) Andrew Davis cartonnera au box office.

rueducine.com-the-package

FILMS DE Andrew Davis DEJA COMMENTES :