ueducine.com-patrice-chéreauPatrice Chéreau vient de décéder ce jour d’un cancer.
C’était avant tout un metteur en scène de théâtre ou d’opéra. Cela ne l’a pas empêché de faire aussi du cinéma. 11 films sont à inscrire à sa filmographie.
Patrice Chéreau saura toujours remettre en question sa mise en scène en prenant des partis prix risqués et différents à chaque film. Quitte à rebuter le public.
Son premier succès critique est le film « L’homme blessé » (1983) qui sera récompensé pour le meilleur scénario original co-écrit avec Hervé Guibert.
Il a rencontré le public avec « La reine Margot » en 1994. Pour cette adaptation du roman d’Alexandre Dumas co-écrite avec Danièle Thompson, il s’offre une distribution luxueuse, et offre au public un film sur les journées qui précédèrent puis succédèrent à la Saint Barthélémy assez grandiose. Le film reçoit le prix du jury.et Virna Lisi le prix d’interprétation au festival de Cannes. on lui décerne 5 Césars : Meilleure actrice (Isabelle Adjani), Meilleure actrice dans un second rôle (Virna Lisi), Meilleur acteur dans un second rôle (Jean-Hugues Anglade), Meilleure photographie (Philippe Rousselot) et Meilleurs costumes (Moidele Bickel)
En 1998 pour le film choral « Ceux qui m’aiment prendront le train » il reçoit le César du meilleur réalisateur, Dominique Blanc de la meilleure actrice et Eric Gautier la meilleure photographie.
« Intimité » (2000) film tourné en anglais reçoit l’ours d’or au festival de Berlin et l’actrice du film Kerry Fox l’ours d’argent de la meilleure actrice. Le film recevra le prix Louis-Delluc.
En 2003 il préside le festival de Cannes.
Son dernier film « Persécution » (2009) passe assez inaperçu auprès du public.
Cependant le réalisateur aura marqué de son empreinte le cinéma français.