PIRATES (1985)

rueducine.com-pirates-1985FILM DE : Roman Polanski
PAYS : FRANCE, TUNISIE, USA
GENRE : Aventures
AVEC : Walter Matthau, Cris Campion, Damien Thomas, Charlotte Lewis, Richard Pearson, Olu Jacobs, Leslie Nilsen, Eric Idle, Daniel Emilfork, Adam Wylie, Roy Kinnear…
MUSIQUE : Philippe Sarde

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Mer des caraïbes, XVIIème siècle, le capitaine Red et La Grenouille sont sur un radeau assoiffés et affamés, quand La Grenouille est sur le point d’être mangé par son capitaine, un galion espagnol apparaît. Ils grimpent à bord et découvrent que ce galion recèle un trône aztèque en or massif. Pour le capitaine Red il n’y a qu’une solution prendre possession du navire en incitant l’équipage à la mutinerie tout en en prenant la tête…

CRITIQUE : Film très réussi dans sa première heure le film sombre dans l’ennui petit à petit dans la deuxième heure même si parfois il a quelques fulgurances comiques. Et la fin est quand même bâclée. Ecrit par Gérard Brach et Roman Polanski et malgré l’appui du script doctor John Brownjohn, le scénario se délite petit à petit.
Walter Matthau trouve un rôle à sa démesure et le jeune Cris Campion fait un peu pâle figure. A la décharge de Roman Polanski ce film a été très compliqué à monter. Le casting en a souffert, ainsi que le montage du film qui manquait de matière première (c’est à dire de scènes).
La musique de Philippe Sarde malgré la qualité d’écriture n’a pas les caractéristiques nécessaires au film de pirates. Seule la scène d’ouverture et d’apparition du galion est superbement mise en musique.

[display_podcast]

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE :  Une énorme chaîne empêche tout bateau d’entrer ou de sortir du port de Maracaibo. le capitaine Red et La Grenouille après une tentative de vol du trône malheureuse se retrouvent assis sur l’énorme chaîne et n’ont plus qu’à attendre leur arrestation.

NOTE : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le galion a été entièrement construit et se meut avec deux moteurs. Il a essuyé une formidable tempête au large de la Tunisie et subi quelques dommages. Depuis 1986 il est à l’ancre et est « visité » par le public. Cette manne financière a permis au producteur Tarak Ben Hammar de se renflouer après l’échec du film aux USA.

FILMS DE Roman Polanski DEJA COMMENTES :