PRENOM (LE) (2012)

rueducine.com-le-prenom-2011FILM DE : Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte
PAYS : FRANCE
GENRE : Comédie
AVEC : Patrick Bruel, Charles Berling, Valérie Benguigui, Guillaume de Tonquedec, Judith El Zein, Francoise Fabian…
SCENARIO : Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte
MUSIQUE : Jérôme Rebotier

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Paris années 2010, Pierre professeur d’université et Elisabeth professeure des écoles ont invité Vincent agent immobilier et frère d’Elisabeth avec sa femme ainsi que Claude musicien à l’orchestre de Radio France et confident d’Elisabeth. Pierre, Elisabeth, Vincent et Claude se connaissent de la plus petite enfance et sont restés très amis. La femme de Vincent qui n’est pas encore arrivée chez Pierre et Elizabeth est enceinte. Le sujet de la soirée va porter sur le prénom de l’enfant…

CRITIQUE : Ce film est l’adaptation de la pièce de théâtre homonyme écrite par les deux réalisateurs et mise en scène par Bernard Murat. Tous les acteurs excepté Charles Berling ont joué dans la pièce.
rueducine.com-cesar - CopieLe film est généralement plaisant à suivre, notamment par ses dialogues assez vifs et mordants et par le jeu des acteurs (je mets un bémol au jeu de Patrick Bruel). Valérie Benguigui et Guillaume de Tonquedec ont amplement mérité leur César.
Là où le film pêche franchement c’est dans sa volonté de vouloir aérer le film et tenter de le sortir de l’aspect « pièce de théâtre filmée ». De ce côté c’est un échec. Tout d’abord ce périple en scooter dans Paris auquel sont incorporés des inserts comme ouverture du film avec une voix off est du plus mauvais effet. Ensuite nous montrer la formation du couple Claude-Françoise alors que Claude la raconte est d’une redondance affligeante. Enfin le film s’achève de façon très convenue sur la naissance de l’enfant et un soi-disant ultime rebondissement que l’on peut pressentir quand on est un cinéphile habitué à ce genre d’artifice.
Tout l’intérêt du film réside dans le huis-clos et les affrontements et rabibochages des protagonistes. L’erreur est de vouloir s’en échapper. Il aurait peut-être à ce moment-là une plus grande inventivité dans la réalisation par un meilleur agencement du décor. Car les réalisateurs sur le coup ne se sont pas trop foulés côté imagination et placement de la caméra.

Lire plus de critiques sur Sens Critique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : La grosse engueulade d’Elizabeth avant de partir se coucher et d’attribuer le canapé à son mari. Valérie Benguigui superbe.

NOTE : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte forment un duo de scénaristes. Ils ont co-écrit avec Richard Berry l’adaptation du film « L’immortel« .

FILMS DE Alexandre de La Patellière DEJA COMMENTES :

FILMS DE Mathieu Delaporte DEJA COMMENTES :