PRIX A PAYER (LE) (2007)

rueducine.com-le-prix-a-payer-2007FILM DE : Alexandra Leclère
PAYS : FRANCE
GENRE : Comédie
AVEC : Christian Clavier, Gérard Lanvin, Nathalie Baye, Géraldine Pailhas, Patrick Chesnais, Anaïs Demoustier, Maud Buquet…
MUSIQUE : Philippe Eidel

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Paris années 2000, Jean-Pierre Ménard est un riche entrepreneur qui a un chauffeur Richard. Richard amène Monsieur à son entreprise, puis va chercher Madame pour qu’elle puisse faire son shopping quotidien chez les grands couturiers et parfumeurs de la ville. Elle semble aussi faire collection de chaussures hors de prix. Jean-Pierre Ménard cependant n’est plus satisfait sexuellement par Odile, sa femme qui le délaisse, pire: fait chambre à part. Jean-Pierre Ménard dans un grand moment de solitude s’épanche à Richard et lui demande conseil. Richard lui dit que sa femme est évidemment plus intéressée par l’argent que par celui qui le gagne et lui dit qu’il n’a qu’à lui couper les cordons de la bourse et lui mettre le marché en main: Pas de fric, pas de cul! Aussitôt dit aussitôt fait, profitant du sommeil de sa femme il subtilise carte bleue, chéquier et argent. La guerre est déclarée et les dommages collatéraux frapperont jusqu’à Richard et son couple…

CRITIQUE : Comédie cruelle sur les non rapports dans les couples qu’ils soient bourgeois ou simples employés. Les dialogues sont des plus cruels, et les situations comiques nombreuses. Le spectateur ne s’ennuie pas. Alexandra Leclère frappe fort pour son deuxième film et laisse présager une réalisatrice de caractère. Juste à déplorer que la fin ne soit pas à la hauteur de tout ce qui a précédé n’étant pas allée au bout du propos. Comme Ettore Scola a fait avec son magnifique « Drame de la jalousie » et Danny DeVito n’avait pas hésité à faire dans « La guerre des Rose« . Comme si la réalisatrice se serait effrayée et aurait fait machine arrière au dernier moment.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Jean-Pierre invite Richard et sa femme à dîner. Le repas dégénère, les deux couples se déchirent autour de la table. apothéose du scénario d’Alexandra Leclère.

NOTE : 12/20

L’ANECDOTE : Christian Clavier prend le rôle de Jean-Pierre Ménard délaissé par Fabrice Luchini.

FILMS DE Alexandra Leclère DEJA COMMENTES :