QUATRE MALFRATS (LES) (1972)

rueducine.com-les-quatre-malfrats-1972FILM DE : Peter Yates
TITRE ORIGINAL : The hot rock
PAYS : USA
GENRE : Thriller
AVEC : Robert Redford, George Seagal, Rob Leibman, Paul Sand, Moses Gunn, William Redfield, Topo Swope, Zero Mostel…
SCÉNARIO : William Goldman
MUSIQUE : Quincy Jones

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : New York années 1970, John Dortmunder est libéré de prison. Dès sa sortie son ami Kelp qui vient le chercher lui propose un coup : Dérober un diamant dans le Brooklyn muséum pour le compte du docteur Amusa, un africain qui veut récupérer ce joyau dérobé lors des colonisations à son pays. John Dortmunder négocie le partage mais aussi la fourniture du matériel pour mettre le projet à exécution. Déguisés en gardien de musée, les quatre malfrats pénètrent dans la salle où est exposé le diamant. Mais les alarmes se déclenchent…rueducine.com-les-quatre-malfrats-photo (2)

CRITIQUE : Film de pur entertainment. Le film consiste à commettre 4 casses pour le même objet. Tiré d’une adaptation fidèle d’un roman de l’écrivain iconoclaste Donald E. Westlake. Le film essaie de restituer ce mélange de comédie et de thriller. Cela marche parfois. Pas tout le temps.
Les quatre malfrats sont éminemment sympathiques et ne feraient pas de mal à une mouche. Pas un mort à déplorer de tout le film. Une gageure dans ce genre de cinéma Outre-Atlantique.
Ils font penser à nos pieds nickelés (qui seraient 4) et auraient à leur disposition d’énormes moyens.rueducine.com-les-quatre-malfrats-photo Les rebondissements sont nombreux, mais il manque un côté clinquant, brillant qui aurait pu faire de ce film un grand classique.
Robert Redford écrase un peu ses trois collègues par son charisme, il faut dire aussi qu’il n’a pas le même traitement que les autres à l’écran. La vedette c’est manifestement lui.
A noter aussi une excellente apparition de Zero Mostel (1915-1977) en vieux grigou.
La musique de Quincy Jones est en deçà des attentes. rueducine.com-les-quatre-malfrats-poster (2)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : L’approximative attaque du commissariat par hélicoptère. Avec vue aérienne spectaculaire de New York. rueducine.com-les-quatre-malfrats-photo

NOTE : 13/20

L’ANECDOTE : On voit les Twin Towers du  World Trade Center inauguré en avril 1973 (et je le rappelle détruit le 11 septembre 2001 par une attaque terroriste faisant s’écraser sur chacune un avion de ligne ) en voie d’achèvement. rueducine.com-les-quatre-malfrats-poster

FILMS DE Peter Yates DÉJÀ COMMENTÉS :