QUI A TUÉ LE CHAT? (1977)

rueducine.com-qui-a-tue-le-chat-1977FILM DE : Luigi Comencini
TITRE ORIGINAL : Il gatto
PAYS : ITALIE
GENRE : Comédie, Comédie à l’italienne
AVEC : Ugo Tognazzi, Mariangela Melato, Michel Galabru, Dalila di Lazzaro, Philippe Leroy, Jean Martin, Mario Brega…
MUSIQUE : Ennio Morricone

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Rome années 1970 Amedeo et Ofelia Pecoraro on hérité d’un immeuble vétuste. Ils vivent (mal) des loyers perçus ceux-ci étant très bas en rapport avec le délabrement de l’ensemble. Ils ont donc décidé de vendre l’immeuble à une société qui le rasera et en fera une bâtisse de 22 étages. Mais les conditions de la vente exigent que l’immeuble soit vidé de tous ses habitants. Amedeo et Ofelia ne vivent pas en bonne entente, autre sujet de tourment on vient de leur assassiner leur chat. Mais qui a tué le chat ?…

CRITIQUE : Allons droit au but ce n’est pas le meilleur film de cet immense réalisateur italien. Loin de là. Pourtant, produit par Sergio Leone ce qui était alléchant et écrit par Rodolfo Sonego qui a écrit deux grandes comédies à l’italienne « L’argent de la vieille » et » Une vie difficile » il avait aussi un sujet qui permettait de développer une bonne comédie du genre avec la possibilité de croquer des portraits d’italiens de différentes couches sociales. D’autant que chacun cache quelque cadavre dans ses placards.
Mais le film souffre d’un scénario axé seulement sur une enquête menée par le duo Ugo Tognazzi et Mariangela Melato en Thénardiers romains irrésistibles. Hors si ces acteurs n’ont rien à se reprocher, le scénario finalement tourne un peu à vide.
Mais surtout on se demande si Michel Galabru n’est pas tombé dans ce film un peu par hasard, croyant faire un énième film alimentaire. Il est complètement à côté de la plaque. Dalila di Lazzaro joue les utilités érotiques mais ne démérite pas pour autant.
Bref une mayonnaise qui ne prend pas vraiment pour une comédie qui fait juste sourire de temps en temps.
Ennio Morricone signe la colonne sonore (la B.O.) seul joyau de l’entreprise. Mais Luigi Comencini en 15 minutes a déjà épuisé toutes les mélodies, et donc elles tournent un peu en boucle sans réelle nécessité. Dommage !

Lire d’autres critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Un des locataires est décédé il y a deux jours. Ofelia n’hésite pas à pénétrer dans la maison, pour y faire un pillage en règle du réfrigérateur et du buffet.

NOTE : 12/20

L’ANECDOTE : rueducine.com-davide-di-donatelloMariangela Melato est une actrice italienne peu connue en France. Elle a reçu 5 David di Donatello (Oscars italiens) ainsi que 5 Nastri d’argento (prix de la critique) pour ses interprétations. Un record! Elle est la soeur de la chanteuse Anna Melato.

FILMS DE Luigi Comencini DÉJÀ COMMENTÉS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *