ROI ARTHUR (LE) (2004) (version director’s cut)

rueducine.com-le-roi-arthurFILM DE : Antoine Fuqua
TITRE ORIGINAL : King Arthur
PAYS : USA, GRANDE BRETAGNE
GENRE : Historique, peplum
AVEC : Clive Owen, Keira Kneightley, Ioan Gruffud, Stellan Skarsgard, Mads Mikkelsen, Joel Edgerton, Ray Winston, Til Schweiger, Hugh Dancy, Ray Stevenson, Stephen Dillane, Sean Gilder, Ivano Marescotti…
MUSIQUE : Hans Zimmer

Pour plus de détails voir IMDB

CRITIQUE : Une fois de plus lorsque les américains se mêlent de vouloir raconter l’Histoire européenne, cela relève le plus souvent de la fantaisie que de la vérité historique. Car si le film annonce dans un préambule que le film est basé sur des recherches archéologiques et historiques, ce sont celles qui sont reconnues par les historiens comme les moins fiables qui sont ici reprises.
Le scénariste David Franzoni est un poil fumiste sur le coup. Donc ce film n’a aucune valeur historique. Cependant Hollywood sait très bien faire des films d’action qu’ils soient en costume ou non. Et bien entendu c’est le cas de celui-ci.
Antoine Fuqua qui fait partie de l’écurie Jerry Bruckheimer sait mettre en valeur ses scènes de batailles, et celles-ci sont spectaculaires. Par contre l’alliance entre Merlin et Arthur est complètement bâclée.
Le film souffre aussi par ses décors un peu trop proprets et lisses. Je pense notamment à la salle de la table ronde qui semble sortir de chez un marchand de meubles contemporains ayant voulu se faire une fantaisie. Je pense aussi au mur d’Hadrien qui sépare une partie de la (Grande) Bretagne d’alors. Dans le film, ce mur est magnifique sans la moindre aspérité, les entreprises de BTP de nos jours n’auraient pu faire plus lisse et impeccable.
Donc, honte à monsieur Dan Weil créateur de ces décors qui sentent bon le carton pâte et le plâtre. Enfin autre faiblesse du film, la musique de Hans Zimmer. Non pas qu’elle soit mauvaise, mais juste que l’on a l’impression que les morceaux refusés par Ridley Scott pour « Gladiator » nous sont servis dans ce film. Si l’on n’a pas vu « Gladiator » tout va bien , dans le cas contraire on se sent un peu gêné aux entournures pour le musicien qui semble avoir une inspiration relative.
Le point fort du film est son casting, côté chevalier nous sommes bien servis: Clive Owen assume sa position de héros et ses comparses sont tous charismatiques, côté méchants saxons c’est pas mal non plus Stellan Skarsgard et Til Schweiger font bien leur boulot d’assassins sans pitié.

[display_podcast]

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La bataille à distance sur le lac de glace. De belles idées, de belles images, et un bon suspens.

NOTE : 11/20

L’ANECDOTE : Jerry Bruckheimer et Antoine Fuqua, se sont fendus d’un voyage en Grande Bretagne sur les vestiges du mur d’Hadrien afin de mieux cerner leur sujet sur le plan historique. Au résultat je ne pense pas que cela ait été très fructueux.

FILMS DE Antoine Fuqua DÉJÀ COMMENTÉS :