SALAIRE DE LA VIOLENCE (LE) (1958)

FILM DE : Phil Karlson
TITRE ORIGINAL : Gunsman’s walk
PAYS : USA
GENRE : Western
AVEC : Van Heflin, Tab Hunter, James Darren, Kathryn Grant, Robert F. Simon, Mickey Shaughnessy, Edward Platt, Ray Teal…
SCÉNARIO : Frank S. Nugent, Ric Hardman
MUSIQUE : George Duning

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS

Deux frères Ed et Davey Hackett ont grandi sous la férule de leur père Lee un homme violent qui a bâti son ranch en imposant sa loi.
Si Davey est un garçon sensible, son frère aîné est lui aussi violent. Ed n’apprécie pas que son frère fréquente Clee Chouard une femme metisse. Et quand le frère de Clee, Paul Chouard est convié à ramasser les chevaux à travers les prairies pour le compte de Lee Hackett, l’affrontement entre les deux hommes vire au drame. Ed pousse Paul dans un précipice…

CRITIQUE

Western qui sort des sentiers battus parce qu’il est centré sur un père et ses deux fils et que le drame se noue au sein de cette cellule.
C’est aussi et surtout un film sur la violence sur laquelle les fondements de la société américaine se sont posés. C’est à dire comment un homme qui a bâti une entreprise florissante en imposant sa loi et sa présence face aux indiens et autres concurrents potentiels, doit les années passant, composer avec la loi et la justice qui peu à peu finit par s’imposer à lui.

Outre un sujet intéressant, Phil Karlson s’avère être un réalisateur qui a du talent.
Sa mise en scène est efficace, dans l’alternance des scènes intimistes et des scènes spectaculaires mais elle peut-être aussi d’une haute technicité. De plus il soigne ses cadrages et sa photographie.
Enfin la musique de George Duning est elle aussi efficace et souligne bravement la tension de l’oeuvre filmée.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Après avoir abattu un homme qu’il prétend être un voleur de chevaux, Ed Hackett entre dans le bar comme une furie et exige du barman de sortir toutes ses bouteilles pour une tournée générale. Beau passage du film superbement mise en scène.

NOTE : 15/20

L’ANECDOTE

Tab Hunter montait dans ce film montait son propre cheval. C’est aussi parmi les premières apparitions d’un méchant blond aux yeux bleus. Jusqu’à présent les bruns ténébreux faisaient l’affaire pour être détestés par les spectateurs…

FILMS DE Phil Karlson DÉJÀ COMMENTÉS :