SNOWDEN (2016)

FILM DE : Oliver Stone
PAYS : USA, France, Allemagne, Grande Bretagne
GENRE : Biographie, Historique
AVEC : Joseph Gordon-Levitt, Shailene Woodley, Rhys Ifans, Melissa Leo, Zachary Quinto, Tom Wilkinson, Joely Richardson, Nicolas Cage, Jaymes Butler…
SCÉNARIO : Kieran Fitzgerald, Oliver Stone
MUSIQUE : Craig Armstrong

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS

Le jeune Edward Snowden veut faire comme ses parents, servir son pays. Il s’incorpore chez les marines. Mais il n’a pas le physique pour et finit par se briser une jambe.
Doué en informatique il postule à la CIA. La guerre se passe désormais sur la toile. C’est par son agilité informatique qu’il passe brillamment des tests ainsi que sous le détecteur de mensonges. Recruté il reçoit ses premières missions. Il rencontre une jeune femme de gauche et en tombe amoureux…

CRITIQUE

En tant que biographie du génie informaticien, on peut dire que le film est une belle réussite. Servi par l’acteur Joseph Gordon-Levitt, les tiraillements politiques et sentimentaux de son personnage sont bien mis en scène et fort bien interprétés.
Mais pour ce qui est du climax (c’est à dire d’une montée de tension intrinsèque au film) le compte n’y est pas. Et le film bien que riche en informations, et en péripéties, stagne sur le plan du climax. Cela bouge un peu lors de la publication (ou non) du premier article qui mettra le feu aux poudres. Mais pour le reste c’est filmé trop à plat et sur un ton quasi monocorde.

Cependant venant d’un Oliver Stone qui s’est spécialisé dans la biographie « JFK« , « Nixon« , « W, l’improbable président » il est légitime d’en attendre un peu plus que cette mise à plat du processus qui a mené Edward Snowden à dénoncer ses employeurs. Et peut-être quitter de temps à autre le sujet principal pour mettre la caméra à la Maison Blanche et montrer la mise en application des écoutes, notamment celles des dirigeants européens comme François Hollande, Angela Merkel et autres (qui rappelons-le sont alliés aux Etats-Unis).
Comment un président américain a accepté « d’écouter » ses partenaires?
Quelles influences sur la politique étrangère des Etats-Unis ont exercé de telles écoutes?
Et quelles on été les répercussions lorsque l’affaire a éclaté?

Mention à l’actrice Shailene Woodley qui défend bien son personnage.

La musique de Craig Armstrong est anecdotique.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Le passage de la clef USB insérée dans un Rubik’s cube contenant les fichiers volés à la NSA. Gonflé, risqué et divertissant!

NOTE : 11/20

L’ANECDOTE

Oliver Stone a eu quelques craintes de l’intervention de la NSA sur le tournage, Il a donc délocalisé en grande partie son plateau en Europe. Quelques plans ont été tournés à Washington et Hawaï.

FILMS DE Oliver Stone DÉJÀ COMMENTÉS :