TAXI POUR TOBROUK (UN) (1961)

rueducine.com-un-taxi-pour-tobrouk-1961FILM DE : Denys De La Patellière
PAYS : FRANCE
GENRE :
Guerre, Comédie dramatique, Road movie
AVEC : Lino Ventura, Charles Aznavour, Maurice Biraud, Hardy Krüger, German Cobos…
MUSIQUE : Georges Garvarentz

Pour plus détails voir IMDB

SYNOPSIS : Sahara Libyen en 1942, trois soldats de l’armée française libre: un ex-boxeur, un futur médecin d’origine juive, un oisif lettré, ainsi qu’un espagnol qui a fui l’Espagne franquiste, sabotent les bases arrières de l’armée de Rommel. Après une opération réussie dans laquelle ils ont perdu leur officier, ils cherchent à rejoindre leurs troupes. Mais un avion allemand les repère et détruit leur véhicule. Les voici partis à pieds. Ils tombent sur une patrouille allemande, et parviennent à tuer quatre membre ce cette patrouille et à faire prisonnier le cinquième. Dans une lutte pour survivre contre le désert tout en échappant à l’armée du Reich les barrières entre les hommes tombent qu’elles soient hiérarchiques ou dans l’antagonisme des nations en lutte et que très vite l’antimilitarisme pointe son nez même au sein de l’armée…

CRITIQUE : Le film est plus connu pour être scénarisé et dialogué par Michel Audiard que pour sa réalisation par Denys De La Patellière. En sachant que ce dernier a aussi participé au scénario. Pourtant sur ce film le réalisateur ne démérite pas. Il illustre à la perfection les dialogues qui sont les véritables stars de ce film. Casting impeccable. Maurice Biraud qui a les réparties les plus antimilitaristes est remarquable. Mais les autres acteurs ne déméritent pas dans ce road movie sous forme de huis-clos (et réciproquement) au milieu d’un vaste désert. La fin brutale et tragique de cette virée additionnée de la dernière scène amère sont les bienvenues et rehaussent le film qui n’aurait pu être qu’une pochade.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Suite à la destruction par un avion allemand de leur véhicule, les soldats Gensac et Goldman refusent de traverser le désert à pied. Le brigadier Dumas et le soldat Ramirez partent donc sans eux. Au bout d’un court instant, le soldat Gensac se lève et annonce sentencieux que « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche » et, suivi de Goldman il rejoint Dumas et Ramirez… du Michel Audiard magnifique.

NOTE : 16/20

L’ANECOTE : Maurice Biraud (1922-1982) était un animateur de radio célèbre pour son humour. Il était abonné aux seconds rôles au cinéma. Il a participé à énormément de publicité radiophoniques.

FILMS DE Denys De La Patellière DEJA COMMENTES :