TERMINAL (LE) (2004)

rueducine.com-le-terminal-2004FILM DE : Steven Spielberg
TITRE ORIGINAL : The terminal
PAYS : USA
GENRE : Comédie
AVEC : Tom Hanks, Catherine Zeta-Jones, Stanley Tucci, Chi MacBride, Diego Luna, Barry Shabaka Henley, Kumar Pallana, Zoe Saldana…
MUSIQUE : John Williams

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Aéroport JFK de New York années 2000, Viktor Navorski débarque de l’avion en provenance de son pays la Krakozie. Mais durant le vol un coup d’Etat a lieu dans cette petite république de l’Est et les nouveaux dirigeants ont annulés tous les passeports et visas. Victor Navorski ne peut donc ni se rendre à New York City ni retourner dans son pays. Le Chef de la sécurité et de l’immigration de l’aéroport lui fait savoir qu’il ne peut vivre pour les prochains jours (en attendant une solution) dans la zone internationale de l’aéroport. Mais les jours passent et la solution ne vient pas. Viktor Navorski fait des rencontres avec le personnel de l’aéroport (balayeurs, bagagistes, restaurateurs et les commerçants) il rencontre aussi une belle hôtesse de l’air toujours entre deux avions et deux rendez-vous avec un homme marié qui promet beaucoup mais fait peu…

CRITIQUE : Jolie comédie du tycoon Steven Spielberg. Ce réalisateur abonné aux films à grand spectacle malgré un lieu (l’aéroport) où déambule une foule continuelle, nous concocte une petite comédie fraîche et agréable et finalement plutôt intimiste. Les duos Tom Hanks – Stanley Tucci et Tom Hanks – Catherine Zeta-Jones fonctionnent à la perfection chacun dans une spécialité. Le premier dans la comédie pure due à l’absurde de la situation du ressortissant krakozien et le second dans le romantisme et la séduction. Steven Spielberg sur ce film est inspiré ainsi que son compositeur attitré John Williams. On remarque aussi une actrice nouvelle venue Zoe Saldana qui fait une composition magnifique.

Lire d’autres critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Toutes les mini saynètes entre Viktor Navorski et l’agent Torres qui est préposée à la validation des visas.

NOTE : 14/20

L’ANECDOTE : Steven Spielberg et son studio ont fait construire plus de 20 000 m² d’un terminal aéroportuaire avec fausses pistes. Car bien entendu il n’était pas question de tourner dans un aéroport. Il est normal de ne pas reconnaître l’aéroport JFK la production ayant voulu créer un terminal issu de l’inspiration de divers terminaux.

FILMS DE Steven Spielberg DEJA COMMENTES :