YAKUSA (1974)

rueducine.com-yakuza-1975FILM DE : Sydney Pollack
TITRE ORIGINAL : The Yakusa
PAYS : USA, JAPON
GENRE : Thriller, Mafia
AVEC : Robert Mitchum, Ken Takakura, Brian Keith, Richard Jordan, Keilo Kishi, Herb Edelman, Eiji Okada, Christina Kokubo…
MUSIQUE : Dave Grusin

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : San Francisco années 1970, George Tanner, un homme d’affaires américain en cheville avec mafia japonaise voit sa fille enlevée au Japon. Il appelle à la rescousse Harry Kilmer un ancien ami de l’armée lorsqu’ils étaient basée au Japon après la seconde guerre mondiale. George Tanner, demande à Harry Kilmer de lui récupérer sa fille. Kilmer se rend à Tokyo où il retrouve Eiko une femme qu’il a aimé jadis et qui peut l’aider à retrouver son frère Tanaka Ken, un Yakusa qui peut le remettre sur la trace de Tono et de la fille de Tanner…

CRITIQUE : Sydney Pollack, fidèle à lui-même et à son éclectisme, se lance dans un thriller tourné au Japon. Pays très exotique en ces années pour le public américain et européen. Trois scénaristes se penchent sur l’écriture du film: Les frères Schrader Leonard et Paul ainsi que Robert Towne qui a écrit « Chinatown » (1974) de Roman Polanski.
Le travail de recherche sur les mœurs ainsi qu’ us et coutumes des japonais, et surtout des yakusas, qui sont des membres d’organisations criminelles japonaises. Le résultat est sensationnel. Le film prend le temps d’installer le suspens tout en nous plongeant dans les méandres des traditions mafieuses japonaises. Il y est question, d’amitié, d’honneur, d’obligation, de  respect, de ne pas perdre la face, de faute, de doigts tranchés, mais tout cela est un rideau de fumée qui masque un trafic d’armes.
Sydney Pollack met en scène un Robert Mitchum filmé toujours de près et imposant. Tanaka Ken spécialiste du genre du film de sabre est impressionnant notamment dans sa grande scène de combat.
Les extérieurs de Kyoto et Tokyo sont souvent nocturnes dans ce film. Le sentiment d’oppression est quasi permanent. Le danger semble omniprésent, et les murs de papiers prêts à être déchirés à n’importe quel moment par un sabre hostile.
Sydney Pollack réussit son pari de filmer un Japon méconnu et un thriller implacable. Dave Grusin signe une belle musique qui allie musique à suspens américaine et inspirations japonaises.

[display_podcast]

Lire plus de critique sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Harry Kilmer et Tanaka Ken débarquent dans le repaire de Tono chef de la mafia et viennent assouvir leur  vengeance. Très longue scène de combat. Très réaliste, contrairement au films de sabres de nos jours très beaux visuellement mais peu crédibles.

NOTE : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le film eût un accueil plus que mitigé de la part de la critique et fut loin d’être un succès en salles. Depuis il fédère autour de lui quelques amoureux indéfectibles pour ce film atypique.

FILMS DE Sydney Pollack DEJA COMMENTES :