YENTL (1983)

rueducine.com-yentl-1983FILM DE : Barbra Streisand
PAYS : USA
GENRE : Comédie musicale, Comédie romantique
AVEC : Barbra Streisand, Mandy Patinkin, Amy Irving, Nehemiah Persoff, Allan Corduner, Steven Hill, Ruth Goring, David de Keyser…
MUSIQUE : Michel Legrand
CHANSONS : Barbra Streisand

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : 1904 en Pologne Yentl une jeune femme juive vit avec son père. Elle lit en cachette des livres religieux et notamment le Talmud Torah livre sacré interdit au femme, et qui suscite de vastes commentaires philosophiques, juridiques et religieux dans les écoles rabbiniques. Les femmes juives se devant s’épanouir dans leur foyer. Le père de Yentl qui enseigne le Talmud Torah aux jeunes garçons du village se fait complice de sa fille dans cette éducation clandestine. A la mort de son père, ne voulant pas subir la vie de femme au foyer qui lui est assignée, elle se transforme en jeune homme et part valise à la main en quête d’une Yeshivah (école dédiée à l’étude approfondie des textes religieux juifs). Dans une auberge elle rencontre Avigdor un jeune étudiant qui lui aussi se rend dans une Yeshivah. Yentl sous le nom de Anshel, parvient après un entretien avec le rabbin qui dirige l’école à se faire admettre…

CRITIQUE : On peut dire que ce film tenait particulièrement à coeur à la grande Barbra Streisand. Etant productrice, co-adaptatrice de la nouvelle de Isaac Bashevis Singer « Yentl, the Yeshiva boy », réalisatrice et interprète principale du film. Cette comédie musicale est tout à fait atypique car seul le personnage interprété par Barbra Streisand chante.
C’est aussi une plongée dans un monde peu connu et peu filmé (la Pologne et ses ashkénases). Pour un ignare de la religion juive que je suis, j’ai trouvé ce film pas trop difficile à saisir et même assez instructif et plaisant. La seule difficulté du film est de réussir à faire croire que Anshel ne se fasse pas surprendre en tant que femme dans la Yeshivah.
Mais le talent des deux acteurs principaux Barbra Streisand et Mandy Patinkin parvient à rendre crédible ce qui sur le papier ne l’est guère. La réalisatrice tient bien son film tout au long des plus de deux heures de sa durée. L’alternance des scènes de comédie et des scènes plus dramatiques donnent au film un bon rythme. Le film aurait pu avoir une ou deux chansons en moins, mais ce n’est qu’un point de détail.
On passe un bon moment, on apprend des choses, on est dépaysé, il y a de la bonne musique signée (Michel Legrand) et la voix de Barbra Streisand est parfaite que demander de plus…?

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : La scène des nuits de noces entre Anshel et sa femme Hadass, ou il (en fait elle) la persuade qu’elle est encore amoureuse de Avigdor et que tant que cet état de chose durera il ne vaut mieux pas consommer le mariage. Quelques verres de vins faisant passer la chose.

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

 

rueducine.com-oscarL’ANECDOTE : Le film reçoit deux récompenses: Oscar de la meilleure musique de film, Golden Globe de la meilleure réalistrice.

FILMS DE Barbra Streisand DEJA COMMENTES :