rueducine.com-operation-shakespeare-1994
Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Detroit, Michigan, années 1990, Bill Rago est un chef de publicité. Mais il est dans une mauvaise période. Perturbé par son divorce il est souvent en retard au boulot, et sa créativité est en berne. Alors qu’il perd un budget important pour son agence publicitaire, il est licencié. Ayant une fille adolescente et pour ne pas sombrer il accepte un travail dans l’armée pour aider les soldats qui ont du retard. Mais Bill Rago n’apprécie pas du tout l’environnement militaire, la discipline, et les réveils à 4 heures du matin au son du clairon…

rueducine.com-operation-shakespeare

CRITIQUE

Même si le film se veut un hommage à l’art poétique et dramaturgique de William Shakespeare à travers « Hamlet » et « Henri V », le film ne décolle guère de l’humour potache et bas du front qui semble l’apanage des casernes militaires américaines.

L’entertainment n’est que très partiellement moitié réussi. Le film est distrayant mais peu satisfaisant pour le spectateur qui s’attend à une meilleure utilisation de l’oeuvre shakespearienne. Les meilleurs moments se situent dans les citations de l’auteur anglais.

Hormis Danny De Vito le casting est assez médiocre.
Mark Wahlberg dans son premier rôle au cinéma est déjà pas terrible.

Ce film se veut une variation du drame « Le cercle des poètes disparus » (« Dead poets society« ) (1989) de Peter Weir transposé chez les jeunes des classes militaires, et en comédie. Mais le scénario est plutôt bâclé, les personnages caricaturaux à l’excès; et quand les textes de Shakespeare surgissent dans le film il y a comme une béance qui se crée avec les dialogues contemporains et ne peuvent tenir la comparaison.
En revanche les scènes de vulgarisation de « Hamlet » sont, elles, assez réussies.

La réalisation de Penny Marshall n’est guère imaginative pour tenter de sortir ces situations convenues de l’oubli. Le spectateur n’échappera pas à une fin grandiloquente habituelle avec les films où l’armée est le fond de commerce.
Parfois ça peut passer, ici c’est ridicule.
Enfin la musique de Hans Zimmer n’est pas très inspirée.

rueducine.com-operation-shakespeare-3

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE 

Bill Rago arrivé en retard poursuit ses élèves, partis du cours, jusque sur les lieux d’entrainement des soldats. Le voici perché en haut d’une sorte de tour en bois (excusez-mon manque de vocabulaire militaire) de laquelle il doit descendre en rappel. Situation complètement tirée par les cheveux, peu crédible dans laquelle Danny De Vito malgré tout son talent ne peut même pas sauver les meubles.

L’ANECDOTE

Penny Marshall réalisatrice de quelques succès « Awakennings » (1990) « Une équipe hors du commun » (« A league of their own« ) (1992) est la sœur du réalisateur Garry Marshall qui a réalisé deux beaux succès « Pretty Woman » (1990) et « Frankie & Johnny » (1991). Mais « Opération Shakespeare » fut un bide retentissant.

NOTE : 08/20

Video & Photo

1 videos 5 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *