TULIPE NOIRE (LA) (1964)

rueducine.com-la-tulipe-noire-1964FILM DE : Christian-Jaque
PAYS : FRANCE, ITALIE, ESPAGNE
GENRE : Aventures, Cape et épée
AVEC : Alain Delon, Virna Lisi, Adolpho Marsillac, Francis Blanche, Akim Tamiroff, Dawn Addams, George Rigaud, Robert Manuel…
SCÉNARIO : Henri Jeanson, Paul Andréota, Christian-Jaque, Marcello Ciorciolini
MUSIQUE : Gérard Calvi

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Dans le sud de la France, un dénommé La Tulipe Noire commet des vols de bijoux sur les riches nobles de la contrée. Le chef de la police baron La Mouche se jure d’attrapper celui qui met en émoi les aristocrates. Or il s’agit du jeune Guillaume de Saint Preux qui côtoie cette noblesse et la pille allègrement. La Mouche tend un piège à La Tulipe Noire et parvient à lui taillader la joue. Guillaume ne peut plus se présenter ainsi marqué dans les cercles et chez sa maîtresse la marquise de Vigogne. Il fait appel à son frère jumeau Julien jeune idéaliste…rueducine.com-la-tulipe-noire-photo

CRITIQUE : Pas sûr qu’Alexandre Dumas eut apprécié la teneur de l’adaptation de son roman mais le rythme du film assurément. Rappelons que le roman se situe en Hollande un siècle auparavant.
12 ans après « Fanfan la tulipe » (1952) avec Gérard Philipe et Gina Lollobrigida, Christian-Jaque renoue avec le film de cape et d’épée et trouve un nouveau couple franco italien Alain Delon et Virna Lisi tout aussi magnifique.
Ce qui l’est moins c’est cette revisite de l’Histoire toujours gênante aux entournures. Bien entendu aucun détachement royaliste n’a été détourné du chemin de Paris par de quelconques patriotes pour empêcher l’insurrection du 14 juillet.rueducine.com-la-tulipe-noire-photo (2)
Alain Delon tient les rôles de deux jumeaux l’un aristocrate brigand, cynique et anarchiste. L’autre aristocrate, idéaliste et révolutionnaire. Et il les tient plutôt bien.
Quant à Virna Lisi elle illumine la pellicule.
Reste que les dialogues sont parfois trop faciles, que le méchant baron La Mouche est plus ridicule qu’autre chose et par conséquent ce personnage tue quelque peu le spectacle. Un vrai méchant odieux eut sûrement mieux fait l’affaire.
Christian-Jaque tourne en bon artisan et met en valeur ses interprètes. Point de génie mais efficace. La scène des deux frères jumeaux dans le même plan est une belle prouesse pour l’époque.rueducine.com-la-tulipe-noire-photo (3)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La cuite que prennent le bourgeois révolutionnaire Plantin et le Prince Alexandre de Grasillach. rueducine.com-la-tulipe-noire-photo (4)

NOTE : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Alain Delon est une star montante. Après « Mélodie en sous-sol » (1962) de Henri Verneuil et « Le guépard » (« Il gattopardo« ) (1963) de Luchino Visconti « La tulipe noire » continue à faire de l’acteur une valeur sûre du cinéma.rueducine.com-la-tulipe-noire-photo (5)

FILMS DE Christian-Jaque DÉJÀ COMMENTÉS :