Synopsis

Boston fin des années 1960, après un casse minutieusement préparé, et pour aider la police dans son enquête, l’assurance de la banque dépêche une enquêtrice Vicki Anderson réputée pour son efficacité. Très vite Vicki soupçonne le millionnaire Thomas Crown. Vicki est parvenue à mettre la main sur un des complices présumés de Thomas Crown. Mais la piste est un cul-de-sac. Elle décide donc de faire une approche plus serrée. Entre Vicki et Thomas une relation de séduction s’installe…

CRITIQUE

Film renommé pour plusieurs bonnes raisons.

Un couple glamour à souhait, une musique célébrissime, un scénario malin, et une réalisation de Norman Jewison originale et chic (les non amateurs diront toc) faisant en partie appel au split screen (surtout au début du métrage). Même si cette utilisation est parfois superflue, notamment lors de la partie de polo, le split screen est extrêmement astucieux lors de l’organisation du premier braquage.

Le couple Steve McQueen/Faye Dunaway au sexappeal sur vitaminé fonctionne très bien.

On prend un grand plaisir à suivre ce jeu du chat et de la souris où c’est la souris qui poursuit le chat…

Et Michel Legrand signe une bande originale à la fois glamour et pêchue.

 

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La scène de la partie d’échecs: un summum d’érotisme.

L’ANECDOTE 

Michel Legrand reçoit un oscar pour sa musique et son célèbre « Windmills of your mind ».rueducine.com-oscar1

NOTE : 14/20

Video & Photo

1 videos 23 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *