Synopsis

Australie début des années 1980, la famille Chamberlain s’apprête à prendre quelques jours de vacances vers l’Ayers Rock au cœur de l’Australie. Michael Chamberlain est pasteur d’une église marginale adventiste et avec sa femme Lindy ils ont deux jeunes garçons et ils viennent d’avoir un nourrisson nommé Azaria, âgé de neuf semaines. Au deuxième soir dans le camping tandis que les Chamberlain avec un couple de touristes profitent d’un barbecue, Lindy entend un bruit suspect venant de la tente où est couchée Azaria. Elle s’y rend et voit un dingo en sortir. Elle rentre dans la tente et s’aperçoit qu’Azaria a disparue. De suite les autorités sont alertées et avec les bénévoles sur les lieux, une battue est rapidement mise en oeuvre. Très vite cette disparition est médiatisée et les rumeurs les plus folles circulent…

CRITIQUE

Bien que tiré d’un fait réel le film de Fred Schepisi n’est guère passionnant.

Je pense que le scénario est un peu maladroit. En particulier en nous montrant les images du drame du début. Ainsi pour le spectateur il n’y a aucun doute sur l’innocence du couple. Et donc l’intérêt du film se résume juste à une famille qui se trouve face aux rumeurs de la population australienne incrédule devant le fait divers étalé sous leurs yeux par des médias pas très bienveillants.

La réalisation est plutôt plate et peu inspirée. Les scènes de tribunal conventionnelles.

Les interprétations de Meryl Streep et Sam Neill ne sont pas non plus extraordinaires.

Reste quelques paysages australiens dont ce rocher énorme de l’Ayers Rock.

Et une musique de Bruce Smeaton assez réussie.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Michael Chamberlain submergé par la pression lors de son audition au procès, bafouille et s’embrouille.

L’ANECDOTE

Meryl Streep reçoit le prix d’interprétation féminine au festival de Cannes.

NOTE : 10/20

Video & Photo

1 videos 3 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *