Synopsis

Ross Bodine et Frank Post, deux cowboys du Missouri dans les années 1880 décident de cesser leur travail et de piller la banque de la ville. Ce qu’ils ne tardent pas à faire. Mais même s’ils ne volent pas les salaires de leurs ex-collègues, leur ex-patron décide de les poursuivre et pour cela demande à ses deux fils de les ramener, une très longue chasse à l’homme débute…

CRITIQUE

La vie professionnelle de Blake Edwards peut se résumer ainsi: il a passé son temps à lutter contre les studios qui l’ont employé.

Bien entendu pour ce film il en va de même.

Film de commande pour lequel il n’aura pas le final cut, le film se voit sévèrement modifié par la MGM. Notamment la fin.
Pourtant Blake Edwards qui a débuté en scénarisant deux westerns, sait ce qu’il en est du sujet et des clichés nécessaires au genre comme l’attaque de la banque (même si elle est originale), la poursuite, la partie de poker, la bagarre dans le saloon.

Le film est traité par la critique d’anti spectaculaire. Il n’en est rien.
Le film est passionnant de bout en bout.
La seule chose à déplorer sont les ralentis ineptes des hommes tués ou blessés par balle le long du film. Merci la MGM!

William Holden et Ryan O’Neal sont parfaits ils développent une relation père-fils très sensible et touchante alors que le monde qu’ils traversent dans leur fuite est âpre et impitoyable.

Blake Edwards fait une infidélité à son compositeur Henry Mancini au profit de Jerry Goldsmith considéré comme spécialiste de musique pour film d’action et aussi de western.

Très beau western.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Le braquage de la banque alambiqué et non violent (physiquement).

L’ANECDOTE

Le film est un échec à sa sortie. Blake Edwards depuis « La panthère rose » (1963) enchaîne les bides souvent injustement.

NOTE : 15/20

Video & Photo

1 videos 2 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *