Synopsis

Frankie rentre à New York après un week-end passé en famille en Pennsylvanie. Johnny aussi se dirige vers New York , il vient de purger 18 mois de prison pour usage de faux, où il a appris la cuisine et à aimer la littérature. Johnny fait les annonces pour se trouver un job. Au café Apollo le patron grec « qui a fait le con » dans sa jeunesse offre une seconde chance à Johnny en l’embauchant. Johnny y rencontre Frankie serveuse à L’Apollo, vers laquelle il se sent attiré. Mais Frankie a du mal à accepter une relation avec un homme à cause de ses précédentes expériences…

CRITIQUE

Basé sur une trame des plus classique voire rabâchée du cinéma mélo, il n’en est pas moins vrai que ce film un peu plus grave que d’habitude (le passé de taulard de Johnny et de femme battue de Frankie) réussit à nous accrocher grâce surtout à son casting de stars.

Al Pacino et Michelle Pfeiffer bouffent l’écran.

Mais l’histoire n’en reste pas moins conventionnelle avec une approche difficile entre les deux protagonistes, puis relation fusionnelle, puis clash, puis rabibochage et happy end. Du cousu main par Garry Marshall spécialiste du genre et qui surfe sur la vague de son film précédent « Pretty woman« .

Dommage que ce soit un piètre réalisateur qui filme platement parfois même maladroitement (la scène du baiser devant le cul d’un camion qui s’ouvre au moment crucial bourré de fleurs. Bonne intention mais résultat calamiteux).

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Johnny a une première relation sexuelle avec la serveuse Cora qui lui sort le grand jeu: Nue en talons aiguilles. Le pauvre Johnny jouit en moins de deux minutes et en silence (habitude de taulard).

L’ANECDOTE

Il est fait tout au long du film d’une chanson dénommée « Frankie and Johnny« . C’est une chanson folk vieille du début du XXème siècle et qui a été notamment enregistrée par le grand chanteur de country Jimmie Rodgers.

NOTE : 13/20

Video & Photo

1 videos 4 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *