Synopsis

Années 1950, quelque part en Afrique noire, Honey Bear Kelly débarque dans le campement de Victor Marswell un chasseur de fauves pour les cirques ou les zoos et aussi organisateur de safaris. Elle avait rendez-vous avec un Maharadjah dont elle entendait profiter de ses largesses monétaires. Hélas celui-ci est parti en toute vitesse mater une révolte dans son pays. Après un premier contact difficile les relations entre Kelly et Victor deviennent plus intime. Mais au bout d’une semaine il la remet dans le premier bateau fluvial pour retourner d’où elle vient. Sur ces faits débarquent un couple d’anglais Linda et Donald qui comptent faire un safari pour enregistrer les gorilles. Victor est de suite subjugué par la beauté blonde de Linda. Cependant le bateau de Kelly est tombé en panne peu après son départ et la revoici avec ses bagages…

CRITIQUE

Le film s’appuie sur une pièce de théâtre de Wilson Collison.

Et cela se remarque un peu trop à mon goût. John Ford a beau faire des efforts pour aérer son film avec des séquences dans la jungle africaine, rien n’y fait, nous voyons bien une pièce de théâtre filmée.

De plus techniquement le film de John Ford n’est pas très réussi. Les superpositions des scènes animalières avec celles du film ne sont pas très raccord. Cela est flagrant lors de la ballade en pirogue où ils aperçoivent un éléphant.

Le son des scènes tournées en studio ont un écho assez nuisible.

On peut aussi regretter que la population africaine ne soit pas mieux utilisée dans ce film. Elle sert juste d’élément de décor et de folklore désuet.

Mais surtout John Ford n’est pas très inspiré par son histoire.

Dommage car le trio Clark Gable, Ava Gardner, Grace Kelly était prometteur.
Le spectateur s’ennuie donc au visionnage de ce film. Et il le regrette.

Ava Gardner y est bellissime c’est toujours ça!

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Attention scène furtive : Honey Bear Kelly est allongée sur son lit et fume une cigarette. Ava Gardner est sublime de beauté.

L’ANECDOTE

Ce film est le remake du film de Victor Fleming « La belle de Saïgon » (« Red dust ») tourné en 1932. Clark Gable y était déjà la vedette principale.

NOTE : 11/20

Video & Photo

1 videos 15 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *