Synopsis

Los Angeles années 1990, Carol Hunnicut lectrice dans une maison de publication se rend à un rendez-vous avec Michael Tarlow un avocat que lui a recommandé son amie. Après le repas dans un grand restaurant. Michael Tarlow reçoit un message urgent. Il doit téléphoner. Il propose à Carol de le suivre dans sa demeure d’où il pourra appeler par téléphone. Elle accepte. Mais à peine arrivés, tandis que Carol se rend à la salle-de-bain, Michael Tarlow reçoit la visite impromptue de Leo Watts et d’un autre homme. Celui-ci vient lui demander des explications sur une somme d’argent qu’il lui a dérobé pour éponger une énorme dette. Après lui avoir demandé de rembourser la somme quitte à tout vendre, il le fait abattre par son homme de main. Carol Hunnicut disparaît. Mais l’adjoint du district attorney Robert Caulfield grâce au sergent Benti parvient à la localiser au Canada dans une maison isolée. Les tueurs de Leo Watts aussi…

CRITIQUE

Rien d’extraordinaire dans ce polar.

Juste le plaisir de voir un film au suspens maîtrisé, avec un Gene Hackman en pleine forme. Le spectateur suit cette course poursuite dans un train plutôt réussie. Qui alterne temps forts et temps faible avec un certain bonheur.

Peter Hyams n’invente rien. Il récite son lexique du thriller avec assez de brio pour maintenir le spectateur en alerte tout au long du film.

La fin sur le toit du train est un peu too much mais le divertissement prime sur cet aspect du film.
Très bon film pour les après midi de vacances pluvieux.

La musique de Bruce Broughton accompagne les images

 

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La poursuite de la voiture par un hélicoptère à travers la forêt des rocheuses canadiennes. Grosse scène d’action.

L’ANECDOTE

Ce film est le remake de « L’énigme du Chicago express » de Richard Fleisher tourné en 1952.

NOTE : 13/20

Video & Photo

1 videos 20 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *