Synopsis

San Francisco fin des années 1960, Walter Chalmers, un attorney aux ambitions politiques, charge l’inspecteur Frank Bullitt de la protection d’un membre de la mafia, Ross, qui doit témoigner contre l’organisation. Mais malgré la protection il est abattu ainsi qu’un policier. Les deux sont amenés à l’hôpital, Le mafieux repenti décèdera d’un arrêt cardiaque. Mais Bullitt veut faire croire à la mafia que le témoin est toujours en vie, et il fait déplacer le corps à la morgue anonymement. Bullitt tente de remonter les dernières heures de vie de l’homme abattu. C’est ainsi qu’il s’aperçoit qu’il est suivi…

CRITIQUE

Ce film est célébrissime pour trois raisons.

1 C’est une des meilleures interprétations de Steve McQueen.
2 La musique de Lalo Schifrin au groove extraordinaire.
3 La course poursuite en voiture la plus célèbre du cinéma, par sa longueur son intensité et son climax brutal.

 

Steve McQueen est de quasiment tous les plans et son interprétation d’un flic taciturne et entêté quitte à passer outre la légalité, annonce les futurs « Dirty Harry » avec Clint Eastwood qui auront le même studio (Warner) le même cadre (San Francisco et ses environs) le même musicien (Lalo Schifrin).

Déjà les manœuvres politiques tentent d’influer sur l’enquête. Nous retrouverons la même problématique dans le film de Don Siegel. Avec la même réponse du flic : Allez vous faire foutre!

Même si le scénario aurait mérité un approfondissement de la manœuvre de la mafia, ce film est un grand film de divertissement.

 

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Bien entendu la poursuite entre la Mustang GT390 de Bullitt et une Charger 1968 deux voitures puissantes. La photogénie de San Francisco, la réalisation qui implique le téléspectateur par les angles de prise de vues tout en permettant à la scène de respirer dans l’espace et permettre la compréhension de la poursuite, Steve McQueen à la manœuvre sans doublage, la musique d’introduction de la scène, ainsi que la durée de la scène (près de 10 minutes), rendent ce moment de cinéma comme un des meilleurs de tous les temps.

L’ANECDOTE

C’est Steve McQueen qui a choisi Peter Yates pour réaliser le film et qui pour remercier le maire qui a permis le tournage des scènes de rue, a forcé la main à la Warner pour qu’elle finance la construction d’une piscine municipale.

NOTE : 15/20

Video & Photo

1 videos 14 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *