Synopsis

Doc Hollyday après avoir traversé une contrée désertique, entre dans une cantina perdue au milieu de nulle part. Il y a là deux hommes et une prostituée. Après s’être fait servir un whisky il propose une partie de poker à un des deux hommes. Le dénommé Ike Clanton accepte. L’enjeu : le cheval de Doc contre Katie Elder la prostituée. Doc sort les cartes. Après avoir vérifié que le jeu n’était pas truqué Ike Clanton distribue le jeu. Mais il perd. Ike Clanton tente de reprendre par les armes ce qu’il vient de perdre a jeu. Seulement Doc Holliday est bien plus rapide que lui et a déjà un pistolet en main alors que Clanton n’a fait que tenter de dégainer. Ce dernier s’en va en promettant à Doc qu’ils se reverront à Tombstone…

CRITIQUE

Nouvelle version du règlement à OK Corral. Ici c’est le point de vue de Doc Holliday qui est mis en exergue.

On y voit surtout un Wyatt Earp âpre au gain et avide de pouvoir. Et tenir dans sa main par la loi et l’argent la ville de Tombstone quitte à se débarrasser de gêneurs comme les Clanton qui voient d’un mauvais œil la famille Earp s’emparer ainsi de la ville.
On y voit aussi une amitié fragile entre Earp et Holliday. L’ambition de l’un allant contre le désir de se ranger de l’autre.
Mais aussi la vie du couple en dehors des liens du mariage Hollyday/Elder qui est mal vu par le clan des Earp et notamment la femme de Wyatt Earp.

Le scénario est plutôt habile et dans une option « révisionniste » comme il en sort quelques uns depuis la fin des années 1960 et la guerre du Vietnam. « Un homme nommé cheval » (1970) d’Elliot Silverstein, « Little Big man » (1970) d’Arthur Penn « Le soldat bleu » (« Blue soldier« ) (1970) de Ralph Nelson, « John McCabe » (« McCabe and Mrs Miller« ) (1971) de Robert Altman.


Le film de Frank Perry est en porte à faux à celui de John Sturges  pour son film « Règlement de comptes à O.K. Corral » (1957) dans lequel Earp et Holliday étaient les bons.
Il semble que la version de Frank Perry soit dans l’esprit plus proche de la réalité que celle de Sturges qui lui a filmé la légende.

Stacy Keach est ici dans un de ses grands rôles au cinéma. Il semble un mort vivant dès les premières images.
Faye Dunaway est sublime même sale comme un cochon.
Le spectateur peut avoir plus de difficultés à accepter la psychologie du personnage de Wyatt Earp à travers l’acteur Harris Yulin dont le costume semble trop grand.

 

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La scène de règlement de comptes où Doc commet un geste irréparable mais bénéficie de l’impunité du vainqueur.

L’ANECDOTE

Stacy Keach a eu une vie bien remplie. Il a eu son étoile su le Hollywood Walk of fame en 2019. Il est célèbre pour avoir interprété pour la télévision et sur plusieurs décennies le détective Mike Hammer.

NOTE : 14/20

Video & Photo

1 videos 14 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *