Synopsis

Angleterre entre-deux guerres, Simon et Jacqueline sont sur le point de se marier mais n’ont pas d’argent. Jacqueline demande à son amie Lynnet, richissime, de bien vouloir employer son futur mari comme intendant du domaine. Mais voila que Simon après quelques semaines épouse Lynnet. Quelques temps plus tard à Asssouan, en Egypte où Lynnet et Simon viennent passer leur lune de miel, Hercule Poirot qui y séjourne aussi remarque que le couple est plutôt fébrile. En effet ils sont continuellement poursuivis par Jacqueline. Poirot recueille les sentiments de Jacqueline qui n’hésite pas à menacer de mort le couple…

CRITIQUE

Une enquête difficile pour Poirot, de beaux décors, une distribution de grosses légumes du cinéma anglo saxon. Avec un réalisateur sans génie mais avec du savoir faire, font que ce film est un bon divertissement.

Les acteurs semblent se régaler à jouer des personnages ayant tous leur petite ou grande perversité. Qui le sexe, qui les bijoux, qui l’argent, qui la vanité…
Une jolie galerie.

La musique de Nino Rota déçoit. D’autant qu’elle est assez mal employée. A l’écran nous voyons des musiciens d’instruments typiques égyptiens et c’est de la musique européenne qui passe. Cela arrive souvent, mais à chaque fois cela me surprend.

 

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

L’écrivaine, d’un âge déjà certain, Salome Otterbourne s’extasie sur les connotations priapiques des statues de bêliers de Karnak. Angela Lansbury remarquable en vieille lubrique.

L’ANECDOTE

Grandeur et décadence pour John Guillermin qui sur la fin de sa carrière annoncée par « Mort sur le Nil » tournera pour des films à budgets beaucoup plus restreints et au succès tout aussi réduits.

NOTE : 13/20

Video & Photo

1 videos 14 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *