Synopsis

Mai 1940 les allemands attaquent la France par la Belgique et les Ardennes contournant la ligne Maginot. Julien Maroyeur sa femme et sa fille se jettent sur les routes de l’exode. Ils prennent le train. Mais comme Monique Maroyeur est enceinte elle est mise dans un wagon de première classe en tête de train tandis que Julien se retrouve dans un wagon à bestiaux en queue du train. Dans ce wagon on y trouve un déserteur, un ancien combattant de la grande guerre, une femme légère, un républicain espagnol qui ne cesse de fuir le fascisme, une jeune femme et son bébé, et Anna allemande et juive qui fuit les persécutions nazies. Entre Julien et Anna une histoire d’amour commence, le voyage sera long et périlleux…

CRITIQUE

Film français sur un sujet somme toute assez rare dans la cinématographie française la seconde guerre mondiale vécue par les français.

Ici il s’agit surtout de l’épisode de mai 1940 et donc de la débâcle des armées française et de l’exode massif des français fuyant l’envahisseur en se dirigeant dans le sud.

Pierre Granier-Deferre adapte un roman de Georges Simenon qui s’éloigne des ambiances policières pour le drame.
Il a pour coscénariste et dialoguiste Pascal Jardin.
Leur travail est remarquable et porté par deux acteurs en état de grâce: Jean-Louis Trintignant et Romy Schneider.

La remise en perspective des évènements en nous replongeant dans le contexte de la déroute française grâce à des images d’archives disséminées le long du film est bienvenue.

La musique de Philippe Sarde est magnifique. Thème d’amour poignant. Mais aussi musique scandant la marche du train vers un futur énigmatique. Magnifique travail!

Bref de l’intelligence, de la sensibilité et de la qualité pour ce film remarquable.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Bien entendu la dernière scène poignante dans laquelle Julien ne renie pas son amour de la juive Anna devant un ignoble policier interprété par le grand Paul Le Person.

L’ANECDOTE

Pierre Granier-Deferre (1927-2007) a été un grand réalisateur des années 1970-1980 en France « Le chat« , « Adieu poulet« , « Une femme à sa fenêtre« , « L’étoile du nord« , « Cours privé« …Il a fini sa carrière en tournant pour la télévision et en réalisant entre 1995 et 2001 trois épisodes des enquêtes du commissaire Maigret avec Bruno Cremer.

NOTE : 15/20

Video & Photo

2 videos 12 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *